Liens d'accessibilité

FMI : l’économie américaine moins dynamique cette année que prévu


Christine Lagarde, discutant de l'économie américaine avec la presse le 16 juin

Christine Lagarde, discutant de l'économie américaine avec la presse le 16 juin

Le Fonds monétaire international (FMI) affirme que la croissance de l'économie américaine ne sera pas aussi rapide cette année que prévu. Son taux sera légèrement supérieur à celui de 2013, mais bien en dessous de ses prévisions antérieures.

Dans sa revue annuelle consacrée aux Etats-Unis, le FMI prévoit une croissance du PIB de 2% en 2014, contre 2,8% anticipés en avril, en raison du ralentissement au premier trimestre de l’année, lorsque le pays était paralysé par un hiver inhabituellement rigoureux.

A noter que les économistes, aussi bien au FMI que dans le secteur privé, s’accordent pour dire que l'économie a renoué avec la croissance et devrait se renforcer dans les prochains mois.

« Nous croyons que ce ralentissement est temporaire, et que de meilleurs jours s’annoncent », a d’ailleurs dit Christine Lagarde, directrice générale du FMI.

Lundi, la Reserve fédérale (Fed), la banque centrale américaine, a annoncé que la production manufacturière a augmenté nettement en mai après une légère baisse en avril. Par ailleurs, la production industrielle dans son ensemble a également augmenté de 0,6% après un recul de 0,3% en avril.

Le FMI est d’avis que le gouvernement américain devrait poursuivre ses efforts pour stimuler l'économie en maintenant ses taux d'intérêt directeurs bas. « Nous estimons qu'une normalisation progressive des taux d'intérêt est la bonne approche », a dit Mme Lagarde.

Le FMI a également exhorté les Etats-Unis à augmenter le salaire minimum, et à renforcer les investissements publics dans les infrastructures et l’éducation.

Le comité directeur de la Fed, qui se réunit cette semaine, fera connaitre son point de vue mercredi. On s’attend à ce qu’il réduise à nouveau de 10 milliards de dollars ses rachats d'actifs mensuels, destinés à soutenir l'activité en inondant l'économie de liquidités.
XS
SM
MD
LG