Liens d'accessibilité

Flambée de paludisme dans le nord-est de la RDC


Les patients sont installés sur des nattes à même le sol dans les salles et les couloirs de l'hopital de Pawa. Presque tous souffrent d'une forme sévère de paludisme.

Les patients sont installés sur des nattes à même le sol dans les salles et les couloirs de l'hopital de Pawa. Presque tous souffrent d'une forme sévère de paludisme.

Inquiétude dans le nord-est de la République démocratique du Congo. Les autorités sanitaires sont débordées par l’épidémie et Médecins sans Frontières a lancé une intervention d’urgence.

Pour la seule nuit du 9 mai, 141 enfants ont dû être hospitalisés à l’hôpital Général de Référence de Pawa, dans le Haut-Uélé. Le service de pédiatrie qui ne compte que 22 lits est complètement débordé.

On compte deux à trois enfants par lit, les autres sont étendus sur des nattes à même le sol dans les salles et dans les couloirs. La zone de santé de Pawa, tout comme celle voisine de Boma-Mangbetu, connaissent une flambée de paludisme d’une gravité rarement atteinte.

Sur VOA Afrique, Florent Uzzeni, responsable adjoint des urgences pour MSF, précise que "l'objectifest tout d’abord de traiter le plus rapidement possible les enfants atteints de paludisme simple pour éviter qu’ils ne développent un paludisme sévère."

Medecins Sans Frontières a notamment distribué près de 10 000 traitements contre le paludisme ainsi que des tests rapides dans 32 centres de santé, pour que les malades soient pris en charge plus rapidement.


XS
SM
MD
LG