Liens d'accessibilité

Fin du sommet sino-américain en Californie


Le président Barack Obama (à dr.) et son homologue chinois ont abordé toute une gamme de questions, dont le cyberespionnage

Le président Barack Obama (à dr.) et son homologue chinois ont abordé toute une gamme de questions, dont le cyberespionnage

Le président américain Barack Obama et son homologue chinois, Xi Jinping, ont conclu leur sommet de deux jours en Californie, une rencontre présentée comme l’opportunité d’un nouveau départ dans les relations sino-américaines, compliquées, souvent tendues.

Les dirigeants des deux plus grandes économies du monde ont commencé leurs discussions informelles vendredi soir près de Los Angeles. C'était leur première rencontre depuis que le Président Xi a pris ses fonctions en mars.

Après plus de deux heures de discussions, Messieurs Obama et Xi ont déclaré vendredi soir qu'ils avaient convenu de la nécessité de travailler ensembles pour traiter des questions de cybersécurité. M. Xi a exprimé l'espoir des deux nations pourront forger un nouveau partenariat entre « grands ».

Des cyberpirates basés en Chine ont été récemment accusés d'avoir volé des secrets militaires et commerciaux aux États-Unis à travers le cyberespionnage. La Chine a nié ces allégations et affirme être également victime de telles pratiques.

La réunion en Californie a été décrite par les autorités américaines comme une opportunité pour le président Obama et M. Xi de s'exprimer franchement sur des questions affectant leurs pays.

On s'attendait aussi à ce que les deux dirigeants discutent des préoccupations de la Chine concernant l’engagement accru des Etats-Unis dans la région Asie-Pacifique, ainsi que de la demande chinoise en faveur d’un meilleur accès aux marchés américains. Le programme nucléaire de la Corée du Nord figurait également parmi les sujets prioritaires.

La Corée du Nord dépend fortement de la Chine, notamment dans ses échanges commerciaux. Pékin entretient des liens étroits avec Pyongyang, mais la rhétorique belliqueuse de la Corée du Nord, le tir d’une fusée et un autre essai nucléaire ont éprouvé la patience de Pékin. Le président Xi a appelé les dirigeants nord-coréens à reprendre les négociations sur le désarmement nucléaire.

Le dirigeant chinois est arrivé en Californie jeudi après des visites au Mexique, au Costa Rica et dans l’ile de Trinidad.
XS
SM
MD
LG