Liens d'accessibilité

Fin du programme de rachats d'actifs de la Réserve fédérale


Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale, qui vient d'annoncer la fin de son programme de rachats d'actifs

Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale, qui vient d'annoncer la fin de son programme de rachats d'actifs

Le comité de politique monétaire de la Fed a souligné que les indicateurs de l'emploi suggèrent que la sous-utilisation des capacités du marché du travail continue de diminuer.

La Banque centrale américaine, la Réserve fédérale (Fed) a annoncé la fin de son programme de rachats d'actifs, dit « Quantitative Easing ». Un programme qui visait à réduire les taux d’intérêt à long terme, pour rendre les hypothèques et autres prêts moins chers, et encourager la croissance de l’économie.

Dans un communiqué publié mercredi, le comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) souligne que les indicateurs de l'emploi suggèrent que la sous-utilisation des capacités du marché du travail continue de diminuer.

La Réserve fédérale se dit en outre optimiste quant aux chances de voir l'économie américaine continuer son expansion à un rythme modéré et de voir le marché du travail poursuivre son amélioration. Mais elle déplore le peu de dynamisme du secteur de l’immobilier.

Les membres du FOMC se sont exprimés par neuf voix contre une en faveur de cette politique. L’agence Reuters précise que le président de la Fed de Minneapolis, Narayana Kocherlakota, a voté contre. Pour se justifier, il a évoqué la faiblesse persistante des perspectives d'inflation et la récente chute des anticipations d'inflation telles que mesurées par les indicateurs de marché.

La Réserve fédérale a par ailleurs indiqué qu’elle compte maintenir ses taux d’intérêt directeurs à des niveaux bas pendant « très longtemps », à moins d’une flambée de l’inflation au-dessus des 2%, le taux jugé acceptable par la Fed.

XS
SM
MD
LG