Liens d'accessibilité

Fin des législatives en Egypte


Une femme avec un enfant dans un bureau de vote à Giza, Egypte, 18 octobre 2015.

Une femme avec un enfant dans un bureau de vote à Giza, Egypte, 18 octobre 2015.

Les élections, étalées sur un mois et demi, se sont achevées en Egypte, un scrutin joué d'avance marqué par une très faible participation en l'absence quasi-totale d'opposition au tout-puissant président Abdel Fattah al-Sissi.

Les bureaux de vote ont fermé à 21H00 (19H00 TU) pour le second tour du scrutin dans la deuxième moitié des 27 provinces du pays. Il avait commencé le 18 octobre par le premier tour dans les 14 premières provinces.

Lors des trois premières étapes du vote, entre 21% et 30% des électeurs seulement s'étaient rendus aux urnes, les analystes s'attendant à une participation similaire au dernier tour de mardi et mercredi.

Ils estiment en effet que l'écrasante majorité --sinon la quasi-totalité-- des 596 nouveaux députés soutiendront le chef de l'Etat M. Sissi, l'ancien chef de l'armée qui avait destitué et fait arrêter en 2013 l'islamiste Mohamed Morsi, premier président élu démocratiquement en Egypte. Depuis, le régime du maréchal à la retraite réprime implacablement toute opposition.

Les résultats définitifs seront annoncés d'ici à vendredi, selon le site Internet de la Haute-Commission électorale.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG