Liens d'accessibilité

Fin de l’épidémie à virus Ebola en RDC


La consommation de viande de brousse est déconseillée, car elle peut aider à répandre le virus à Ebola (Reuters)

La consommation de viande de brousse est déconseillée, car elle peut aider à répandre le virus à Ebola (Reuters)

Néanmoins, le ministre de la Santé de la RDC, Félix Kabange Numbi, a demandé à ses compatriotes de rester vigilants et d’éviter de consommer des animaux trouvés morts dans la forêt.

L’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola qui s’était déclarée fin août à Djera, dans la province de l’Equateur, est terminée, a annoncé le ministre de la Santé de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Kabange Numbi,

Le Dr Muyembe Tamfum, professeur à l'Université de Kinshasa et virologue à l'Institut national de recherche biomédicale (INRB), avait déclaré début novembre à Radio Okapi que « le dernier cas, c’était le 4 octobre. Depuis cette date jusqu’aujourd’hui …il n’y a plus de nouveaux cas. Donc le risque de contamination est maintenant nul ».

Il s’agissait de la septièmeflambée de la fièvre hémorragique en RDC depuis 1976, a rappelé le Dr Muyembe. L’avant-dernière avait été signalée en 2012.

Néanmoins, lors d’une conférence de presse à Kinshasa, le Dr Kabange a appelé les responsables sanitaires à la vigileance. La RDC, « reste comme tous les autres pays du monde, sous la menace des cas d'importation de la maladie à virus Ebola sévissant en Afrique de l'Ouest » a dit le ministre de la Santé, qui est cité par l’Agence France Presse (AFP). Il a invité les populations à pratiquer des mesures d’hygiène scrupuleuses, notamment en se lavant les mains au savon ou à la cendre.

Par ailleurs, le Dr Kabange a rappelé que le virus à Ebola est transmis par la faune sauvage, notamment les singes, gorilles ou chauve-souris, et il a invité ses compatriotes à éviter de consommer des animaux retrouvés morts dans la forêt.

XS
SM
MD
LG