Liens d'accessibilité

Fin de la mission de supervision de l'Onu en Syrie


Lakhdar Brahimi a pris la relève de Koffi Annan pour s'occuper de la Syrie

Lakhdar Brahimi a pris la relève de Koffi Annan pour s'occuper de la Syrie

La majorité de l'équipe est partie au Liban, et le reste quittera la Syrie d'ici à la fin de la semaine.

Fin de la mission de supervision des Nations Unies en Syrie (MISNUS). Les membres de la mission ont quitté Damas, la capitale syrienne, après l'expiration de leur mandat, qui était de veiller à un cessez-le-feu qui n’est jamais intervenu.

La majorité de l’équipe est partie lundi au Liban et le reste quittera la Syrie d'ici la fin de la semaine.

Le mandat de la mission a pris fin dimanche, et le Conseil de sécurité a décidé de ne laisser qu'un petit bureau de liaison en Syrie pour soutenir les efforts de paix à venir.

Les observateurs avaient été envoyés en Syrie dans le cadre du plan de l'ancien envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes, Kofi Annan, pour stopper la violence en cours dans le pays. Mais les effusions de sang ont continué, ce qui a entrainé la suspension de la mission.

M. Annan a abandonné ses fonctions début août, faisant valoir qu'il ne pourrait pas remplir sa mission en raison des divisions au sein de la communauté internationale et de la recrudescence des attaques entre le gouvernement syrien et les forces rebelles. Il vient d’être remplacé par l’ancien diplomate algérien Lakhdar Brahimi.
XS
SM
MD
LG