Liens d'accessibilité

Manifestations contre le film anti-Islam : Plus de 17 morts au Pakistan ; de nombreux blessés au Bengladesh


Affrontements entre la police et des manifestants à Peshawar au Pakistan le 21 septembre 2012

Affrontements entre la police et des manifestants à Peshawar au Pakistan le 21 septembre 2012

Plusieurs victimes dans de nouvelles manifestations violentes dans le monde musulman contre un film produit au Etats-Unis ridiculisant le prophète Mohammed.

Dans la capitale du Bengladesh, Dhaka, des heurts entre la police et des manifestants ont fait au moins 10 blessés samedi. Les forces de sécurité ont tiré des gaz lacrymogènes et dispersé à coup de bâtons les protestataires armés de pierres. Certains de ces derniers ont mis le feu à des véhicules, dont un fourgon de la police, selon des témoins, et il y a eu des arrestations.

L’alliance de groupes musulmans qui a organisé les manifestations de samedi a appelé à une grève générale au Bengladesh dimanche.

D’autres manifestations contre le film en question ont eu lieu dans d’autres pays ou régions.

Au Nigéria, des milliers de personnes ont protesté dans les rues de Kano, la plus grande ville du nord du pays, majoritairement musulman. Les manifestants ont marché en direction du palais de l’émir de Kano, Alhadji Ado Bayero, la plus importante personnalité musulmane de la région depuis 1963.

Vendredi au Pakistan, des manifestations violentes ont eu lieu après la prière des musulmans à Islamabad, la capitale, Karachi, Peshawar et également Lahore. Au moins 17 personnes ont été tuées et plus de 200 blessées dans des affrontements entre les forces de sécurité et les protestataires.
XS
SM
MD
LG