Liens d'accessibilité

Fifa - scandale: Chung Mong-joon saisit le TAS


Le Sud-Coréen Chung Mong-Joon annonce sa candidature à la présidence de la FIFA à Paris, en France, le 17 août 2015.

Le Sud-Coréen Chung Mong-joon, ancien vice-président de la Fifa, a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester sa suspension de cinq ans, a annoncé lundi le TAS dans un communiqué.

"Dans son appel au TAS, le Dr Chung conclut à l'annulation de la décision prise par la Commission de recours de la Fifa de le suspendre de toute activité liée au football tant au niveau national qu'international pour une période de cinq ans", précise l'institution basée à Lausanne, plus haute juridiction sportive.

M. Chung avait dans un premier temps été suspendu six ans par la justice interne de la Fifa, en octobre 2015, une sanction réduite en appel à cinq ans, en juin 2016.

Le Sud-Coréen a été reconnu coupable d'infractions dans le cadre de l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022.

Cette condamnation avait mis fin à la candidature de l'héritier de la famille Hyundai à l'élection présidentielle de la Fifa de 2016.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG