Liens d'accessibilité

Fifa : Scala propose un mandat de président de trois fois quatre ans


Domenico Scala, président de la commission d'audit et de conformité de la Fifa

Domenico Scala, président de la commission d'audit et de conformité de la Fifa

Le président de la commission d'audit et de conformité de la Fifa s'est invité jeudi dans le processus de réforme, en détaillant un plan en huit points qui prévoit notamment de limiter à trois fois quatre ans le mandat du président.

Domenico Scala est aussi le président de la commission électorale. Il a déjà présenté ses propositions devant le comité exécutif de la Fifa le 20 juillet et les a explicitées devant la commission des réformes présidée par l'avocat suisse François Carrard.

"La limitation du cumul des mandats est le point le plus important", a expliqué M. Scala lors d'une conférence téléphonique.

Il prévoit de limiter à trois fois quatre ans le nombre de mandats du président, une règle qui s'appliquerait également aux membres du comité exécutif.

"Je l'avais dit au moment de la réélection: M. Blatter n'aurait pas dû se présenter pour un cinquième mandat", a ajouté M. Scala. Les propositions de la commission Carrard seront soumises au comité exécutif puis au vote du prochain congrès de la Fifa, le 26 février.

Les principales autres mesures préconisées par M. Scala prévoient un contrôle renforcé et centralisé de l'intégrité des membres actuels du comité exécutif et des autres responsables de la Fifa et une élection des membres du comité exécutif par le Congrès de l'instance. Les 24 membres du comité exécutif sont actuellement désignés par les six confédérations. Seul le président de la Fifa est actuellement élu par le Congrès.

M. Scala suggère également de rendre publiques les rémunérations du président, des membres du comité exécutif et du secrétaire général et de créér un système de "double gouvernance". Pour contrebalancer le comité exécutif qui passerait à 40 membres et intégrerait des représentants des clubs et des joueurs (FifPro, ECA), le Suisse envisage la création d'un comité de direction, présidé par un directeur général.

Les propositions de la commission Carrard seront soumises au comité exécutif puis au vote du prochain congrès de la Fifa, le 26 février.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG