Liens d'accessibilité

Fifa : la Suisse confirme que Napout a accepté son extradition vers les Etats Unis


Le président la Fifa, Sepp Blatter, à gauche, félicite Juan Angel Napout après après la confirmation de ce dernier comme président de la Conmebol lors d'un congrès général de la Confédération de football sud-américain, à Asuncion, Paraguay, 4 mars 2015.

Le président la Fifa, Sepp Blatter, à gauche, félicite Juan Angel Napout après après la confirmation de ce dernier comme président de la Conmebol lors d'un congrès général de la Confédération de football sud-américain, à Asuncion, Paraguay, 4 mars 2015.

Le parquet suisse confirme que l'ex-président de la Conmebol et vice-président de la Fifa, le Paraguayen Juan Angel Napout, arrêté à Zurich avec le Hondurien Alfredo Hawit Banegas, a accepté son extradition immédiate vers les Etats-Unis.

Le quotidien paraguayen ABC Color avait annoncé lundi son acceptation.

Il s'était opposé à son extradition lors de sa première audition par la police de Zurich, indique un communiqué du parquet. Mardi lors d'une seconde audition "il a finalement consenti à son extradition aux Etats Unis", poursuit le communiqué, rappelant que la police américaine a dix jours pour le prendre en charge et le ramener aux Etats Unis.

Napout (57 ans) et Hawit (64 ans) figurent dans une liste annoncée jeudi soir de 16 nouvelles personnes poursuivies par la justice américaine pour des soupçons de corruption et blanchiment d'argent, comprenant notamment l'actuel président de la Confédération brésilienne (CBF), Marco Polo Del Nero, et son prédécesseur Ricardo Teixeira (1989-2012).

Avec AFP

XS
SM
MD
LG