Liens d'accessibilité

Joseph Blatter arrive devant le TAS pour plaider sa cause


Le président suisse de la Fifa Sepp Blatter lors d'une conférence de presse à Zurich, Suisse, le 1er juin 2011.

Le président suisse de la Fifa Sepp Blatter lors d'une conférence de presse à Zurich, Suisse, le 1er juin 2011.

L'ancien président de la Fifa, Joseph Blatter, est arrivé jeudi peu après 08h00 (06h00 GMT) au Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne pour contester sa suspension de toute activité liée au football pendant six ans, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"Je ne m'appellerais pas Sepp Blatter si je n'y croyais pas, si je n'étais pas optimiste. Il faut être optimiste mais il faut aussi dire une chose: nous sommes dans le football et dans le football il y a un arbitre", a déclaré le Suisse de 80 ans aux journalistes à son arrivée dans une Mercedes noire, accompagné de son avocat Lorenz Erni.

L'audience du TAS devait débuter à 08h30 (06h30 GMT).

Blatter a initialement été suspendu pour 8 ans par la justice interne de la Fifa, instance secouée depuis mai 2015 par un vaste scandale de corruption. Cause de cette suspension: un paiement controversé de 1,8 million d'euros au Français Michel Platini, alors président de l'Union européenne de football (UEFA).

Platini avait lui aussi été suspendu pour 8 ans en première instance. Les deux hommes avaient été jugés coupables par la chambre d'éthique de la Fifa d'"abus de position", "conflit d'intérêts" et "gestion déloyale".

Dans un deuxième temps, leur sanction a été réduite à six ans en appel par la Commission des recours de la Fédération internationale.

Platini a ensuite fait appel devant le TAS, la plus haute instance de la justice sportive, qui a ramené en mai la durée de sa sanction à 4 ans. C'est à cette procédure que se plie lui aussi Blatter jeudi.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG