Liens d'accessibilité

"Pas de formule magique" pour dépasser la crise de la Fifa, selon Infantino


Le président de la Fifa Gianni Infantino

Le président de la Fifa Gianni Infantino

Le président de la Fifa a estimé qu'il n'y avait "pas de formule magique" pour dépasser la crise institutionnelle et d'image que traverse le football mondial, frappé par un scandale de corruption majeur.

"Il n'y a pas de formule magique, la formule c'est le travail, la passion et la joie. C'est ce que nous devons faire: travailler de manière très transparente, très ouverte, très sérieuse et très professionnelle", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse en Bolivie, dans le cadre de sa tournée en Amérique du Sud.

Arrivé dans le pays andin mercredi, après le Paraguay et l'Uruguay, Gianni Infantino devait se rendre ensuite en Colombie, après avoir joué jeudi un match de football avec l'équipe du président bolivien Evo Morales, passionné de football.

"Nous devons démontrer au monde avec des actes que nous sommes ici avec la responsabilité de prendre soin du football", a souligné l'Italo-Suisse, un mois après son élection à la tête de la Fifa.

Au cours de cette tournée de quelques jours, Gianni Infantino dit avoir rencontré des "dirigeants qui ont cette passion, cette illusion de faire les choses comme il se doit" sur un continent "qui a été affecté de manière très forte par cette crise".

Le patron du football mondial a annoncé que lui et les dirigeants locaux allaient "ensemble, développer des projets et mettre en place une nouvelle image de la Fifa, de la Conmebol et des fédérations nationales".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG