Liens d'accessibilité

Fifa/Corruption : les deux argentins fugitifs se rendent


Hugo Jinkis et son fils Mariano, à la tête de sociétés de marketing sportif spécialisées dans les droits TV, sont soupçonnés d'avoir versé des pots-de-vin à des dirigeants.

Les deux hommes d'affaires argentins fugitifs sont poursuivis par la justice américaine dans le scandale de corruption qui ébranle la Fifa se sont rendus à la justice.

Le ministère argentin de la Justice a indiqué qu’ils se sont présentés jeudi matin devant un juge fédéral, selon l’AFP.

Un troisième fugitif argentin, leur confrère Alejandro Burzaco, s'était déjà rendu mardi en Italie.

Hugo et Mariano Jinkis resteront en détention le temps de l'examen de la demande d'extradition déposée par les Etats-Unis.

Full Play, société dont ils sont propriétaires, est soupçonné par la justice américaine d'avoir versé des pots-de-vin à des dirigeants du monde du football en échange de contrats juteux.

Full Play co-gère la diffusion TV de la Copa America 2015 en cours au Chili, avec les sociétés Torneos y Competencias et Traffic Sports USA, dirigées respectivement par Alejandro Burzaco et l'Américain Aaron Davidson, deux des partenaires de la Fifa interpellés le 27 mai à Zurich dans le coup de filet qui a déclenché le séisme dans lequel Joseph Blatter a dû démissionner de la présidence de l'instance mondiale du football.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG