Liens d'accessibilité

Ferguson : Plus de 180 personnes arrêtées


Plus de 180 personnes ont été arrêtées lors des manifestations qui ont suivi la décision d'un grand jury de ne pas engager de poursuites contre le policier blanc qui a tué un jeune Noir en août à Ferguson.

Des manifestations se sont poursuivies mercredi soir à différents endroits.

La parle de 183 cas d’arrestation dont 167 pour désordre sur la voie publique.

Une personne a été arrêtée pour une infraction plus sérieuse, après avoir lancé une bouteille d'eau à la tête d'un officier qui a été légèrement blessé.

Plusieurs manifestants ont notamment été arrêtés pour avoir bloqué le trafic sur une autoroute, mais les événements se sont globalement déroulés sans violence ni dégâts à Los Angeles, contrairement à Oakland, près de San Francisco, où ont eu lieu des pillages et des affrontements avec la police.

Cinq cents personnes se sont rassemblées dans la plus grande ville de Californie (ouest) et ont marché plusieurs kilomètres depuis le sud de la ville avant de se terminer devant le siège de la police (LAPD), dans le quartier de Downtown, au centre de Los Angeles.

Les opérations des manifestants pour bloquer le trafic, lors d'une journée prévue comme l'une des pires de l'année pour les embouteillages en raison de la fête de Thanksgiving jeudi, ont repris mercredi matin, avec un groupe de manifestants immobilisant leurs véhicules sur l'autoroute 101, puis descendant sur la voie.

Les autorités prévoyaient de nouvelles manifestations mercredi pour protester contre la décision lundi soir d'un grand jury du Missouri (centre) de ne pas engager de poursuites contre le policier blanc Darren Wilson qui a abattu Michael Brown, 18 ans, le 9 août à Ferguson, alors que le jeune Noir ne portait pas d'arme.

A New York, dix personnes ont par ailleurs été arrêtées lors des manifestations de mardi soir, dénonçant pour la deuxième nuit consécutive la décision de Ferguson, a-t-on appris mercredi de la police.

Il s'agit de huit hommes et deux femmes. Six sont accusés de délit mineur et quatre de violations, tous ont été remis en liberté avec ordre de se présenter plus tard devant un magistrat.

Plus d'un millier de personnes ont encore manifesté mardi soir à New York. Les manifestants se sont retrouvés à Union Square et Times Square, et plusieurs cortèges ont parcouru la ville, y perturbant la circulation, notamment sur la voie express Franklin D. Roosevelt à l'est de Manhattan, et au Lincoln Tunnel, qui relie Manhattan au New Jersey.

Lundi soir, deux personnes avaient déjà été arrêtées lors de premières manifestations, dont un protestataire qui avait lancé de la peinture rouge sur le chef de la police Bill Bratton.

XS
SM
MD
LG