Liens d'accessibilité

Ferguson: ouverture d'une enquête élargie


La mort par balles de Brown a provoqué de violentes manifestations à Ferguson (AP)

La mort par balles de Brown a provoqué de violentes manifestations à Ferguson (AP)

Le ministère américain de la Justice devait lancer jeudi une enquête élargie sur les droits civiques au sein du département de la police de la ville de Ferguson, banlieue de St. Louis dans le Missouri, la localité où un jeune noir non armé a été abattu par un policier blanc début août.

L'enquête se penchera sur les allégations selon lesquelles la police de Ferguson a persisté ces dernières années à infliger des mauvais traitements aux habitants noirs de la ville, et elle étudiera la façon dont les gardiens de l’ordre sont formés.

La population de Ferguson est à majorité noire, mais les rangs de la police sont surtout blancs. C’est dû entre autre au fait que cette banlieue était habitée jusqu'à une époque relativement récente par des blancs, avant que les noirs s’y installent, a affirmé la presse. Mais la semaine dernière, le quotidien Washington Post a également signalé qu’au moins cinq policiers de Ferguson, et un ancien agent, sont actuellement poursuivis au niveau fédéral, ayant été accusés de recours excessif à la force.

Le ministère de la Justice mène également une autre enquête pour déterminer si les droits civiques de Michael Brown, le jeune noir tué le 9 août par le policier Darren Wilson, ont été enfreints.

Wilson a tenté d’arrêter Brown et un ami alors qu'ils marchaient au milieu d'une rue. Selon la police, Brown aurait agressé Wilson et tenté de prendre son arme. Mais des témoins affirment que Brown a été abattu alors qu’il s’éloignait de Wilson, et avait les bras levés en signe de reddition.

La mort par balles de Brown a provoqué de violentes manifestations à Ferguson, qui se sont traduites par des pillages sporadiques et des actes de vandalisme. Des protestations de solidarité ont eu lieu dans le reste des Etats-Unis. Une chambre de mise en accusation (grand jury) a été établie pour déterminer s’il y a lieu d’entamer des poursuites contre l’agent Darren Wilson.

Ce n’est pas la première fois que le ministère de la Justice, sous l’égide du procureur général Eric Holder, lance des enquêtes sur le comportement de la police. L’une d’elles, menée à Albuquerque dans le Nouveau Mexique, a établi que les agents de police de la métropole avaient eu systématiquement recours à la force, de manière excessive et mortelle. Dans un certain nombre de cas, ces enquêtes ont abouti à un accord entre le ministère de la Justice et les forces locales, celles-ci autorisant les responsables fédéraux à superviser leurs activités.

XS
SM
MD
LG