Liens d'accessibilité

Ferguson: Obama, préoccupé, demande au FBI d'enquêter


La police anti-émeutes, déployée après le décès de Michael Brown à Ferguson, dans le Missouri (Reuters)

La police anti-émeutes, déployée après le décès de Michael Brown à Ferguson, dans le Missouri (Reuters)

Le président Barack Obama a exprimé sa préoccupation et appelé au calme après une nuit particulièrement violente à Ferguson, dans le Missouri, où les manifestations se poursuivaient suite au décès d'un adolescent noir non armé, tué par balles par un policier le week-end dernier.

S'exprimant depuis le Massachusetts, où il est en vacances, M. Obama a dit avoirl demandé au ministère de la Justice et au Federal Bureau of Investigation (FBI) d'enquêter sur l'incident.

« Je sais que beaucoup d'Américains ont été profondément troublés par les images que nous avons vu au coeur du pays, alors que la police s'affrontait aux manifestants » à Ferguson, a déclaré M. Obama.

« Nous devons prendre du recul et réfléchir sur la voie dans laquelle nous nous sommes engagés », a-t-il ajouté.

Le chef de l'exécutif a souligné avoir également consulté les autorités locales sur les moyens de maintenir la sécurité publique, sans pour cela restreindre le droit à des manifestations pacifiques.

« On ne saurait excuser la violence contre la police ou ceux qui voudraient se servir de cette tragédie pour couvrir des actes de vandalisme ou de pillage », a déclaré M. Obama.

XS
SM
MD
LG