Liens d'accessibilité

Faure Gnassingbé va briguer un nouveau mandat


Faure Gnassingbé lors des élections de 2013

Faure Gnassingbé lors des élections de 2013

Le président togolais va briguer un troisième mandat à la tête du pays. Au pouvoir depuis dix ans, il a été investi ce mercredi par son parti, l'Union pour la République (Unir).

C’est à Kara, fief des Gnassingbé dans le nord du Togo, que le parti présidentiel a tenu mercredi sa convention d’investiture. Les 700 délégués de l’Union pour la République (Unir) ont choisi à l’unanimité Faure Gnassingbe comme candidat du parti pour la présidentielle prévue le 15 avril prochain. Il s'agirait de son troisième quinquennat.

Le président togolais, au pouvoir depuis déjà dix ans, avait pris la succession de son père, le général Gnassingbé Eyadema, avec l'appui de l'armée. Les observateurs s'attendent à ce qu'il remporte le prochain scrutin présidentiel à un tour.

Au moins sept autres candidats ont déjà annoncé leur candidature, même si l’opposition et la société civile jurent d'empêcher cette réélection attendue. La Constitution togolaise ne fixe aucune limitation des mandats présidentiels depuis que Gnassingbé Eyadema avait supprimé cette restriction en 2002.

Des violences sont à craindre, selon les observateurs. En 2005, les violences électorales avaient fait, selon l'ONU, " entre 400 et 500 morts ''. Mais le slogan lancé mercredi par la majorité se veut explicite, en prenant le contrepied de l'opposition désunie: Quand on est uni, on est fort derrière le président Faure, affirme-t-il.

XS
SM
MD
LG