Liens d'accessibilité

Déflagration d'un engin explosif dans le Sud-Kivu : le gouvernement exclut la piste terroriste


La ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu. VOA/Ernest Muhero

La ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu. VOA/Ernest Muhero

Une enquête a été ouverte sur l’explosion qui a fait trois morts dans un véhicule à Bukavu, créant une grande psychose dans la ville vendredi soir.

"Ce cas n’est pas un fait ou un acte de terrorisme… Les experts sont à pied d’œuvre pour déterminer la nature l’explosion", indique la ministre provinciale Agnès Sadiki interviewée par VOA Afrique.

Des réunions du conseil de sécurité élargies aux membres du gouvernement provincial se succèdent depuis cette explosion qui a tué trois personnes dans un véhicule dans le chef-lieu de la province du Sud-Kivu.

Le gouvernement appelle la population au calme, promettant d’amener devant la justice toute personne mêlée à l’explosion si jamais il est établi qu’il s’agissait d’un acte de nature criminelle.

Une déflagration est survenue vendredi dans la soirée dans une jeep sur une artère principale de la ville, faisant trois morts, dont deux femmes et un homme, selon des témoins.

L’origine de la déflagration n’est pas clairement définie.

XS
SM
MD
LG