Liens d'accessibilité

RCA : interview exclusive du président Bozizé à la VOA à New York


RCA : interview exclusive du président Bozizé à la VOA à New York

RCA : interview exclusive du président Bozizé à la VOA à New York

Le président Bozizé, qui venait de s’entretenir avec le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a dit que ce dernier « a une attention particulière sur la situation sécuritaire en République centrafricaine. »

Le président centrafricain François Bozizé a accordé, jeudi après-midi, à New York, une interview exclusive à Nicolas Pinault du service francophone de la Voix de l’Amérique. Le chef de l’Etat centrafricain s’est félicité des conclusions du sommet sur les objectifs du Millénaire pour le développement.

« Généralement, lorsque nous tenons des séances de ce genre, il y a une bonne compréhension ; nous partageons des points de vue qui garantissent l’avenir, mais il ne reste plus que son application », a-t-il déclaré. « L’essentiel est que le processus, la dynamique se mette en marche et nous pensons que nous allons y parvenir », a ajouté le chef de l’Etat centrafricain.

Des rebelles de la LRA

Des rebelles de la LRA

Le président Bozizé, qui venait de s’entretenir avec le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a dit que ce dernier « a une attention particulière sur la situation sécuritaire en République centrafricaine ». Cette situation « a atteint un seuil acceptable en ce moment », a assuré M. Bozizé. « La paix règne, mis à part la LRA de Joseph Kony qui nous dérange dans le secteur nord-est », a précisé le leader centrafricain, qui s’est félicité de l’appui de la communauté internationale à la lutte contre les rebelles de Kony.

Le président Bozizé a dit avoir discuté avec les autorités onusiennes et les partenaires du départ prévu le 31 décembre prochain des troupes de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT.) « Nous pensons que des dispositions se prennent pour que ce départ se fasse de manière harmonieuse afin de ne pas créer un vide qui pourrait nuire à la sécurité nationale », a expliqué le président centrafricain au sujet du retrait annoncé de la MINURCAT.

XS
SM
MD
LG