Liens d'accessibilité

Des détenus s'échappent en taxi au Mexique


Détenus sur le toit de la prison de Topo Chico après une émeute à Monterrey au Mexique, le 11 février 2016.

Détenus sur le toit de la prison de Topo Chico après une émeute à Monterrey au Mexique, le 11 février 2016.

Dix prisonniers, parmi lesquels de dangereux délinquants, se sont évadés de la prison de Cancun, certains à bord d'un taxi.

Les détenus ont pris la fuite vers 02h10 TU après avoir frappé un surveillant et escaladé le mur de la prison, selon un communiqué diffusé mercredi par le gouvernement de l'Etat de Quintana Roo.

Selon des témoins, au moins trois détenus sont montés à bord d'un taxi et ont alors changé de vêtements.

Une vaste chasse à l'homme a été lancée par les forces de l'ordre de cet Etat très prisé par les touristes, avec un renforcement des contrôles sur les autoroutes et les stations de taxis, a précisé le gouvernement.

Les détenus appartiendraient à deux cartels de la drogue, affirment les médias locaux. Ils auraient profité de la confusion créée par une bagarre dans la prison pour s'échapper.

Les prisons mexicaines sont surpeuplées, gangrénées par la violence et souvent contrôlées par des gangs. Selon un rapport officiel, 71 prisons à travers le pays sont en réalité dirigées par des gangs.

En février dernier, 49 détenus avaient trouvé la mort dans une émeute à Monterrey, au nord du pays.

Les évasions y sont également courantes. La plus spectaculaire avait eu lieu en septembre 2012 : 131 prisonniers s'étaient enfuis par la porte principale d'une prison de Piedras Negras, une ville frontalière du nord.

Le roi de l'évasion y est sans aucun doute le baron de la drogue, Joaquin "El Chapo" Guzman. En juillet 2015, il avait réussi à s'échapper d'une prison de haute sécurité près de Mexico, en empruntant un tunnel d'1,5 km creusé par des complices. En 2001, il s'était échappé d'une autre prison, en se cachant dans un chariot de linge.

Attrapé en janvier par la police, il est en cours d'extradition vers les Etats-Unis. Fin juin, ses avocats ont fait appel, suspendant temporairement ce processus qui pourrait durer plusieurs mois.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG