Liens d'accessibilité

Euro-2016 – Violences : 116 interpellations, 3 expulsions (ministère)


La police de Marseille dispersant la foule après le match Angleterre-Russie, le 11 juin 2016. (REUTERS/Jean-Paul Pelissier)

La police de Marseille dispersant la foule après le match Angleterre-Russie, le 11 juin 2016. (REUTERS/Jean-Paul Pelissier)

Les autorités françaises ont procédé à 116 interpellations pour violences, qui ont donné lieu à trois expulsions du territoire depuis le début de l'Euro-2016 de football, a annoncé dimanche soir le ministère de l'Intérieur.

Depuis vendredi, les policiers français "ont procédé à 116 expulsions, dont 63 ont donné lieu à des gardes à vue", selon un communiqué du ministère.

La même source a précisé que "trois expulsions du territoire de supporters violents ont déjà été prononcées, et cinq interdictions d'entrée sur notre sol ont été appliquées à l'encontre d'individus étrangers signalés pour leur risque de trouble à l'ordre public".

Le ministère de l'Intérieur assure que "ces actions de sécurisation se poursuivront tout au long de la compétition".

Après les rixes entre supporters russes et anglais au stade et en ville à Marseille samedi, la Russie et l'Angleterre ont été menacées de disqualification par l'UEFA en cas de nouvelles violences.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG