Liens d'accessibilité

Euro 2016 : un groupe de hooligans russes expulsés vers Moscou


Un homme blessé dans des affrontements entre supporters est assisté par des policiers dans le centre de Marseille, France, 11 juin 2016. (AP Photo / Darko Bandic)

Un homme blessé dans des affrontements entre supporters est assisté par des policiers dans le centre de Marseille, France, 11 juin 2016. (AP Photo / Darko Bandic)

Le parquet est convaincu que parmi les 20 autres expulsés samedi se trouvent des hooligans violents et extrêmement préparés, mais le visionnage de plus de 200 heures de vidéos n'a pas permis de les confondre.

Plusieurs fourgons transportant le groupe de supporters et hooligans russes présumés, retenus à Marseille après les violentes "chasses aux Anglais" du week-end, ont quitté samedi le centre de rétention où ils se trouvaient en direction de Nice, d'où doit partir leur vol pour Moscou.

Ces 20 Russes, dont l'ultranationaliste Alexandre Chpryguine, font l'objet d'arrêtés de reconduite à la frontière pour "trouble à l'ordre public".

Au total, 43 Russes avaient été interpellés mardi dans leur car à Mandelieu-la-Napoule (sud de la France), puis placés en garde à vue.

Trois ont été jugés et condamnés à 12, 18 et 24 mois de prison ferme après avoir été reconnus sur des images de vidéosurveillance, lors de violentes "chasses aux Anglais" en marge de Russie-Angleterre sur le Vieux-Port de Marseille.

Le parquet est convaincu que parmi les 20 autres expulsés samedi se trouvent des hooligans violents et extrêmement préparés, mais le visionnage de plus de 200 heures de vidéos n'a pas permis de les confondre.

Ils n'ont donc pas été renvoyés devant un tribunal, et sont expulsés sur décision des autorités.

Les vingt derniers Russes arrêtés avaient été relâchés sans suite.


Avec AFP

XS
SM
MD
LG