Liens d'accessibilité

Euro 2016 : l'Espagne enfin au complet pour son dernier rodage


Logo de l'Euro 2016

Logo de l'Euro 2016

La "Roja" a semblé monter en puissance ces derniers jours lors de ses deux victoires en amical contre la Bosnie (3-1) et la Corée du Sud (6-1), malgré un groupe incomplet et une équipe remaniée.

L'Espagne dispute son dernier match de préparation pour l'Euro-2016 mardi contre la Géorgie (18h45 GMT), un ultime rodage que l'équipe double championne d'Europe en titre aborde enfin au complet après l'intégration tardive des finalistes de la Ligue des champions.

La "Roja" a semblé monter en puissance ces derniers jours lors de ses deux victoires en amical contre la Bosnie (3-1) et la Corée du Sud (6-1), malgré un groupe incomplet et une équipe remaniée.

Mardi, au Coliseum Alfonso-Pérez de Getafe (banlieue de Madrid), tout le monde sera là et on devrait enfin voir l'équipe de gala du sélectionneur Vicente del Bosque. Ensuite, après cette ultime mise au point, les Espagnols rejoindront mercredi leur camp de base sur l'île de Ré (Charente-Maritime), juste avant le début de l'Euro en France.

La phase de préparation, bien que tronquée en raison des dernières échéances de la saison en club, a permis aux Espagnols de retrouver de belles sensations, deux ans après leur naufrage au premier tour du Mondial-2014.

"Pour tous, cela a été la préparation rêvée", a résumé Del Bosque lundi en conférence de presse. "Nous avons vécu un rassemblement inhabituel mais nous sommes très satisfaits. Tout s'est passé de manière idéale."

Depuis samedi, le technicien dispose de tout son monde: les défenseurs Sergio Ramos et Juanfran, le milieu Koke et l'ailier Lucas Vazquez, qui avaient été retenus par la finale de la C1 remportée par le Real Madrid contre l'Atletico le 28 mai (1-1 a.p., 5 t.a.b. à 3), ont fini par rejoindre le rassemblement de la sélection en banlieue de Madrid.

- Quelques points d'interrogations -

Ramos et Juanfran devraient a priori compléter mardi la ligne défensive titulaire avec les Barcelonais Gerard Piqué et Jordi Alba. Et il est possible que le onze aligné contre la modeste Géorgie (137e nation mondiale au classement Fifa) soit proche de celui qui débutera à l'Euro le 13 juin contre la République tchèque à Toulouse (Groupe D).

A une semaine de son entrée en lice, l'équipe victorieuse de l'Euro-2008 et de l'Euro-2012 a beaucoup de certitudes et quelques points d'interrogation.

En attaque, l'avant-centre Alvaro Morata (Juventus Turin) et l'ailier Nolito (Celta Vigo) ont marqué des points pendant la préparation avec 2 buts inscrits pour le premier et 4 buts pour le second. Ils pourraient donc être associés en attaque mardi avec David Silva, même si Morata a souffert ces derniers jours de petites gênes en raison d'un coup.

Au milieu, le sélectionneur a alterné entre un modèle à une seule sentinelle, le Barcelonais Sergio Busquets, ou bien un double pivot avec l'excellent gaucher Bruno Soriano (Villarreal), qui pourrait reprendre le rôle laissé vacant par Xabi Alonso (retraite internationale).

Enfin, le poste de gardien concentre toutes les attentions: l'emblématique capitaine Iker Casillas (35 ans, 167 sélections) est en balance avec son cadet David de Gea (25 ans, 8 sélections) pour être le portier titulaire à l'Euro.

Entretenant le doute sur la question, Del Bosque n'a pas tranché l'épineux dilemme lundi.

"Comme Iker Casillas a joué le précédent match amical contre la Corée, il est possible que demain (mardi) De Gea joue. Mais pour voir qui jouera contre la République tchèque lors du premier match de l'Euro, nous devons attendre le 13 juin", a prévenu l'expérimenté technicien.

XS
SM
MD
LG