Liens d'accessibilité

Euro-2016 - 4 interpellations à Marseille après de brefs incidents avant Ukraine-Pologne


Les policiers interpellent des supporters anglais, Marseille, 11 juin, 2016. (AP Photo/Darko Bandic)

Les policiers interpellent des supporters anglais, Marseille, 11 juin, 2016. (AP Photo/Darko Bandic)

En tout, un millier de policiers et gendarmes ont été déployés en ville pour assurer la sécurité de ce match classé au "niveau 3" sur 4 en raison des risques de hooliganisme, comme la rencontre Angleterre-Russie émaillée de violences il y a dix jours à Marseille.

Quatre personnes ont été interpellées mardi en début d'après-midi à Marseille (sud-est) après de brefs incidents à quelques heures du début du match de l'Euro-2016 classé à risques Ukraine-Pologne, a-t-on appris auprès de la préfecture de police.

"Il y a eu une toute petite rixe, les forces de l'ordre sont tout de suite intervenues et ont procédé à quatre interpellations", a-t-il été précisé.

Vers 12H30 GMT, plusieurs milliers de supporters polonais - beaucoup plus visibles en ville que leurs homologues ukrainiens - ont commencé à converger depuis le quartier du Vieux-Port vers le stade Vélodrome, où le match Ukraine-Pologne est programmé à 16H00 GMT, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'ambiance était festive, même si un petit groupe de supporters était isolé à l'écart par un cordon de membres des forces de l'ordre. Quelques fumigènes ont été allumés par les supporters qui entonnaient des chants.

De très nombreux policiers, en civil ou en tenue, encadraient le cortège se déplaçant vers le stade, a constaté le journaliste de l'AFP.

La préfecture de police a également demandé à l'UEFA "d'être encore plus vigilante sur les fouilles" pour éviter que des fumigènes soient introduits dans l'enceinte du stade.

De violents incidents avaient fait 35 blessés, dans leur quasi-totalité britanniques, en marge d'Angleterre-Russie, le 11 juin.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG