Liens d'accessibilité

E-U: transit obligatoire par cinq aéroports pour tous les passagers en provenance des pays touchés par l'Ebola


Un terminal de l'aéroport JFK de New-York, le premier à instaurer un contrôle obligatoire des passagers en provenance du Libéria, de la Guinée et du Sierra Leone

Un terminal de l'aéroport JFK de New-York, le premier à instaurer un contrôle obligatoire des passagers en provenance du Libéria, de la Guinée et du Sierra Leone

Tous les passagers en provenance du Libéria, de la Guinée ou du Sierra Leone doivent transitent par l’un des cinq aéroports spécialement équipés pour détecter les malades de l'Ebola.

Le ministère de la Sécurité intérieure (Department of Homeland Security ou DHS) exige dorénavant de tous les passagers en provenance du Libéria, de la Guinée ou du Sierra Leone qu’ils transitent par l’un des cinq aéroports spécialement équipés pour détecter les personnes souffrant potentiellement du virus à Ebola.

Le 11 octobre, l’aéroport international Kennedy de New York (JFK) a été le premier à examiner les passagers en provenance d’Afrique de l’Ouest, pour tenter d’identifier ceux souffrant de symptômes associés à l’Ebola. Quatre autres lui ont ensuite emboité le pas : Newark dans le New Jersey ; Dulles en Virginie, qui dessert la capitale, Washington, D.C. ; Hartsfield à Atlanta, en Géorgie, ainsi qu’O’Hare à Chicago dans l’Illinois.

Selon le secrétaire à la sécurité intérieure, Jeh Johnson, les autorités « évaluent constamment la nécessité d’imposer des restrictions supplémentaires, de renforcer le dépistage et d’imposer d’autres mesures de précaution pour protéger le peuple américain ».

Avant d’être admis aux Etats-Unis, les passagers doivent faire vérifier leur température. Environ 94 % des passagers arrivant aux Etats-Unis en provenance des trois pays ouest-africains où sévit l’épidémie de fièvre à virus Ebola transitent par ces cinq aéroports.

Un récent sondage révèle que l’Ebola est devenu l’un des dix principaux soucis des Américains, mais se situe quand même après l’économie, le chômage et l’immigration.

XS
SM
MD
LG