Liens d'accessibilité

Etats-Unis : vives réactions à l’annonce de l’exécution du journaliste Sotloff


Image extraite d'une vidéo montrant Steven Sotloff à genoux

Image extraite d'une vidéo montrant Steven Sotloff à genoux

Les djihadistes de l’Etat islamique ont publié une vidéo qui semble montrer la décapitation d'un deuxième otage américain, le journaliste Steven Sotloff. Washington n’a pas encore confirmé l’authenticité de la vidéo, mais déjà elle suscite des réactions au Congrès américain.

Steven Sotloff avait été fait prisonnier en Syrie en août 2013, environ un an après l’enlèvement de Jim Foley dont la décapitation avait aussi été vue sur Internet, le mois dernier.

Sans confirmer l’authenticité de la vidéo publiée mardi, la Maison blanche et le Département d’Etat ont exprimé leur indignation et offert leurs sympathies à la famille du journaliste Steven Sotloff.

Réagissant à la nouvelle mardi, des parlementaires américains ont réclamé la mise en place urgente d’un plan pour vaincre l’Etat islamique en Syrie et en Irak, même si un tel plan écarterait le déploiement de soldats américains sur le terrain.

Le président de la Commission des Affaires étrangères a la chambre basse, Ed Royce, a annoncé la convocation prochaine du secrétaire d’Etat John Kerry pour faire le point sur la stratégie de l’administration Obama en vue de vaincre l’Etat islamique.

La Maison blanche a fait l’objet de critiques de la part des Républicains, après que le président Obama eut avoué ne pas avoir de stratégie dans la lutte contre le groupe djihadiste.

Dans le camp démocrate, on reproche également au chef de l’Exécutif américain d’être « trop prudent » face à cette menace, pour reprendre le mot de la sénatrice Diane Feinstein, présidente de la Commission du Renseignement.

Près d'une dizaine de journalistes occidentaux sont encore détenus par l'Etat islamique.

XS
SM
MD
LG