Liens d'accessibilité

Etats-Unis: la tempête de neige, moins virulente que prévu


New York a été relativement épargnée par la tempête (AP)

New York a été relativement épargnée par la tempête (AP)

Certes, New York a reçu 15 cm de neige, et s’attendait à d’autres accumulations, mais l'interdiction totale de circuler a été levée mardi matin.

La tempête de neige massive attendue lundi et mardi sur la côte Est des Etats-Unis a relativement épargné Washington et New York, mais le Massachusetts reste enfoui sous la neige.

La côte Est des Etats-Unis tourne au ralenti ce mardi, les populations se débattant avec les séquelles de cette vaste tempête de neige qui a affecté plus de 50 millions de personnes sur plus de mille kilomètres.

Mais le pire a été évité. Alors que les météorologues avaient averti que certains endroits recevraient jusqu’à un mètre de neige, déversée par des vents dignes d’ouragans, dès mardi matin, ils ont atténués leurs prévisions catastrophiques.

Certes, New York a reçu 15 cm de neige, et s’attendait à d’autres accumulations, mais l'interdiction totale de circuler a été levée mardi matin.

Washington, D.C., la capitale, s’en tire très bien avec quelques centimètres de poudre blanche seulement.

En fait, ce sont Boston, dans le Massachusetts, et Providence dans le Rhode Island, qui devraient le plus souffrir, et recevoir entre 50 et 60 cm de neige au total.

Lundi, l’activité économique sur la côte s’était paralysée, des milliers de vols étant annulés, les ponts et tunnels routiers fermant, les transports en commun suspendant leurs opérations, ainsi que les établissements scolaires. Les Nations Unies ont fermé leurs bureaux à New York, et même Broadway avait renoncé à présenter ses spectacles. A Washington, la Chambre des représentants avait annulé plusieurs votes prévus lundi et mardi.

On est loin néanmoins des plus de 180 cm de neige qui se sont abattus sur la région de Buffalo entre le 18 et le 20 novembre 2014.

XS
SM
MD
LG