Liens d'accessibilité

Libération retardée pour un homme emprisonné à l'isolement depuis 43 ans aux Etats-Unis


Sur cette cette image du 12 février 2015 faite de la vidéo publiée par WBRZ-TV à Baton Rouge, Albert Woodfox marche au palais de justice en Louisiane.

Sur cette cette image du 12 février 2015 faite de la vidéo publiée par WBRZ-TV à Baton Rouge, Albert Woodfox marche au palais de justice en Louisiane.

La libération d'Albert Woodfox a été retardée sur décision de la justice américaine vendredi.

Le Parquet avant fait appel mardi de la libération ordonnée la veille de cet ancien militant du mouvement noir Black Panthers, aujourd'hui âgé de 68 ans. Il devra rester en prison jusqu'à un nouveau procès, a décidé la Cour d'appel fédérale.

Bien que sa condamnation, pour un meurtre qu'il a toujours nié, ait été cassée à deux reprises, Albert Woodfox a passé plus de quatre décennies à l'isolement, où il avait été placé en 1972, à la suite d'une émeute au célèbre pénitencier d'Angola (Louisiane), au cours de laquelle un gardien avait été tué.

Les Black Panthers sont un mouvement radical qui a lutté parfois dans la violence contre les discriminations raciales dans les années 60 et 70.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG