Liens d'accessibilité

Etats-Unis: la croissance, pénalisée par la discorde au Congrès


Le débat sur le budget aura coûté très cher à l'économie américaine

Le débat sur le budget aura coûté très cher à l'économie américaine

La première économie mondiale a compromis sa relance ces dernières années en accumulant les urgences budgétaires, du fait des désaccords parlementaires, sans jamais mettre de l’ordre dans ses finances une bonne fois pour toute. Un peu comme la Grèce. Ce qui aura un impact très important sur l'économie américaine et mondiale.

Telle est la conclusion d’une nouvelle étude de la firme Macroeconomic Adviser qui affirme que depuis 2009, les incertitudes politiques, en décourageant la consommation, ont réduit la croissance aux Etats-Unis d’1 %. Elles auraient également fait disparaitre 2 millions d’emplois, alourdissant de taux de chômage de 0,6 %. De ce fait, ce taux est bien ancré à 7,3 %, même si l’économie américaine, avant la fermeture partielle de la fonction publique, reprenait son élan et semblait sortir de sa pire récession depuis les années 1930.

Selon l’économiste Joel Prakken de Macroeconomic Adviser, l’incapacité de Washington à délimiter le rôle du gouvernement fédéral dans la vie publique est source de discorde continue sur les dépenses et la fiscalité.

« Il y a un différend à Washington sur la vision à long terme du rôle du gouvernement dans la société américaine. Et puisqu’aucun accord ne peut être forgé sur ce point de vue à long terme, l’attention se report avec la clarté d’un laser sur l'exercice politique à court terme en raison de la nécessité de réapproprier sur une base régulière les fonds alloués à la partie discrétionnaire du budget fédéral », explique M. Prakken.

Le « shutdown » va déjà retrancher 0,3% au PIB du trimestre, ajoute l’économiste.
XS
SM
MD
LG