Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis intensifient les échanges universitaires avec l’Afrique


Des étudiants à l'Université à la Temple University Library à Philadelphie, aux USA.

Des étudiants à l'Université à la Temple University Library à Philadelphie, aux USA.

Une délégation américaine se rend en Côte-d'Ivoire, au Ghana et en Afrique du Sud cette semaine pour développer des partenariats avec des établissements d'enseignement.

Les Etats-Unis souhaitent que plus d'étudiants d'Afrique sub-saharienne viennent se former dans les universités américaines.

Pour ce faire, le secrétaire adjoint au Commerce, chargé de l'Industrie et de l'analyse, Marcus Jadotte, effectue une visite en Afrique du Sud, en Côte-d'Ivoire et au Ghana cette semaine.

La délégation veut faciliter les partenariats avec les établissements d'enseignement africains pour permettre à plus d'étudiants de venir étudier aux États-Unis.

Jointe par VOA Afrique, la ministre ivoirienne de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Ramata Bakayoko-Ly, estime également qu’il faut accroitre l’échange universitaire entre l’Afrique et les Etats-Unis : «Je souhaiterai renforcer la coopération avec les Etats-Unis (…) mais je souhaiterais qu’il y ait aussi la mobilité vers la Côte d’Ivoire parce que je pense que les américains ont des choses à apprendre de l’Enseignement supérieur en Côte d’Ivoire».

Le Professeur Bakayoko-Ly a cité comme exemple la filière de la santé «pour connaitre toutes nos pathologies. Ils auront une meilleure prise en charge des africains au niveau des pathologies tropicales.» Mais les compétences de la Côte d’Ivoire en matière de recherche ne se cantonnent pas au domaine de la santé, souligne-t-elle, «Parce que nous avons des chercheurs qui sont par exemple dans le domaine des bio-pesticides. Nous sommes en train de développer des savoir-faire. Je pense que nous pouvons partager. Nous sommes en train de développer des phyto-médicaments. D’ailleurs nous avons déjà des collaborations avec des universités américaines(…)»

La nouvelle ministre ivoirienne a insisté sur la nécessité d’effectuer des formations conjointes. Enfin, les étudiantes ivoiriennes bénéficieront d’avantage de bourses, a conclu Ramata Bakayoko-Ly, rappelant qu’elles ne sont que 30% à étudier dans l’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire.

XS
SM
MD
LG