Liens d'accessibilité

Etats-Unis : contraction du PIB au premier trimestre


Victime d'un hiver notoirement rigoureux, l'économie américaine s'est contractée au 1er trimestre

Victime d'un hiver notoirement rigoureux, l'économie américaine s'est contractée au 1er trimestre

Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis s'est contracté de 1,0% au premier trimestre, un rythme plus élevé que prévu, selon la deuxième estimation publiée jeudi par le département du Commerce.

C'est le premier coup de frein éprouvé depuis le premier trimestre 2011, et il a surpris. Les économistes anticipaient en moyenne une contraction de 0,5%, alors que le département du Commerce avait initialement chiffré la croissance du premier trimestre à +0,1%, même s’il s’agissait du taux le plus anémique depuis le premier trimestre 2012.

Cette contraction serait due à un hiver particulièrement dur, une moindre accumulation de stocks par les entreprises et la chute des exportations, sans oublier les compressions budgétaires au niveau fédéral, tout comme dans les Etats de l’Union.

L'hiver rigoureux aurait réduit les investissements des entreprises et la construction. Le secteur de l’immobilier n’aurait pas connu l’essor habituel de chaque printemps.

Néanmoins, les analystes se veulent optimistes. Le ralentissement sera peut-être de courte durée, grâce à l’embellie de l’emploi. Le département américain du Travail a signalé jeudi que les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont reculé davantage qu'attendu pour la semaine close le 24 mai.

Elles se sont établies à 300.000 en données corrigées des variations saisonnières, marquant un recul de 27.000. Les analystes tablaient sur un moindre retrait, à 318.000 par rapport aux 327.000 de la semaine précédente.
XS
SM
MD
LG