Liens d'accessibilité

L’état du transport aérien en Afrique


Boeing 737 de ECAir Equatorial Congo Airlines - © ECAir

Boeing 737 de ECAir Equatorial Congo Airlines - © ECAir

Le transport aérien sur le continent montre quelques signes encourageants pour se développer et enfin quitter la zone de turbulence dans laquelle les compagnies africains sont plongées depuis des années.

Le Sénégal a ainsi annoncé qu’il injectera 40 milliards de francs CFA dans Air Sénégal SA, la nouvelle compagnie aérienne nationale qui remplace la défunte Sénégal Airlines.

Le Congo Brazzaville, le Cameroun, le Maroc ou encore la Cote d’Ivoire ont tous à cœur et dans leur agenda des dossiers liés au transport aérien ou à leur compagnie nationale. Occasion pour VOA AFRIQUE de jeter un regard sur ce secteur.

Joint à Brazzaville par VOA Afrique, Nicolas Négoce, responsable des relations publiques de ECair - la compagnie aérienne nationale et organisateur en novembre dernier de la 47e Assemblée Générale de l'Association des Compagnies Aériennes d'Afrique (AFRAA) - pense "qu’à partir du moment où toutes les compagnies sont d’accord et que tous les pays africains sont d’accord pour libéraliser et se battre pour qu’on puisse circuler librement en Afrique, ça sera une nette amélioration et que le passager sera gagnant".

Réagissant sur la sécurité des avions en Afrique, Nicolas Négoce souligne "qu’il y’a des grandes compagnies qui sont sures et qui sont reconnues au niveau international mais aussi qu’il y’a des petites compagnies qui montent et il faut les encourager et voyager panafricain."

John Lyndon

XS
SM
MD
LG