Liens d'accessibilité

Est de la RDC : au moins 18 morts après des pluies torrentielles à Bukavu


Vue du Lac Kivu à Goma, RDC

Vue du Lac Kivu à Goma, RDC

Six maisons sont complètement détruites et une route a été rendue impraticables. D'autres corps pourraient être encore coincés sous les décombres.

Dix-huit personnes au moins sont mortes dans la nuit de vendredi à samedi à la suite de pluies torrentielles à Bukavu, dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris samedi auprès des autorités locales.

"Les fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit d'hier vendredi à ce samedi dans la ville de Bukavu ont fait au moins 18 morts", a déclaré à l'AFP Evariste Namegabe, maire de la commune d'Ibanda à Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu, où des pluies d'une fréquence inhabituelle sont enregistrées depuis plusieurs jours.

"Parmi les victimes, six appartiennent à une même famille. Leur maison a été emportée", a ajouté M. Namegabe en indiquant que "le bilan pourrait s'alourdir car plusieurs blessés sont admis pour des soins dans différents centre de santé de la ville".

M. Namegabe a dit craindre que d'autres corps soient encore coincés sous les décombres. Des témoins affirment avoir vu au moins une maison et plusieurs véhicules charriés par les eaux de pluie.

Selon M. Namegabe "six maisons sont complètement détruites et une route d'intérêt national a été rendue impraticable à cause d'un glissement de terrain".

Un responsable du service du cadastre d'Ibanda ont indiqué que "la raison principale de cette catastrophe [est liée aux] constructions anarchiques car presque toutes ces maisons étaient construites sur des sites" non lotis par les autorités.

Bukavu, ville frontière avec le Rwanda, est confrontée comme plusieurs villes de la RDC à une multiplication des constructions sans plan d'urbanisation.

A Kinshasa, capitale de la RDC plus à l'ouest, des pluies torrentielles ont tué 31 personnes en trois semaines.

AFP

XS
SM
MD
LG