Liens d'accessibilité

Espagne : 44 migrants secourus en mer dont 15 mineurs


Des migrants africains secourus par des garde-côtes, Tripoli, Libye, le 11 avril 2016.
(AP Photo/Mohamed Ben Khalifa)

Des migrants africains secourus par des garde-côtes, Tripoli, Libye, le 11 avril 2016. (AP Photo/Mohamed Ben Khalifa)

Deux embarcations transportant respectivement 15 Algériens mineurs et 29 migrants d'Afrique subsaharienne ont été secourues dimanche au large de l'Espagne, a-t-on appris auprès des garde-côtes.

L'embarcation transportant des migrants algériens a été repérée en début d'après-midi par un avion de Frontex, l'agence européenne de surveillance des frontières extérieures. Les migrants ont été secourus et sont arrivés au port d'Almeria (sud) en fin de journée, où ils ont été examinés par la Croix-Rouge, a précisé à l'AFP un porte-parole des garde-côtes.

Une seconde embarcation, partie du Maroc à l'aube et chargée de 29 hommes d'Afrique subsaharienne, a été secourue dans l'après-midi en Méditerranée, a ajouté ce porte-parole. Elle avait été localisée au milieu de la mer d'Alboran, séparant l'Espagne du Maroc à l'est du détroit de Gibraltar.

Par ailleurs, plus de cent migrants, dont l'origine n'a pas été précisée, ont traversé la frontière terrestre entre le Maroc et l'enclave espagnole de Melilla, selon la préfecture locale.

Cette traversée "massive et coordonnée" s'est faite "en quatre points différents de la clôture" dans l'après-midi, selon ce porte-parole.

Une triple barrière haute de plus de six mètres entoure cette ville autonome espagnole, qui est avec l'autre enclave espagnole, Ceuta, l'une des deux seules frontières terrestres entre l'Union européenne et l'Afrique.

Sur les six premiers mois de l'année, 4.606 migrants originaires d'Asie, d'Afrique et du Moyen-Orient sont arrivés en Espagne par voie terrestre ou maritime, selon l'Organisation internationale pour les migrations.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG