Liens d'accessibilité

Espace : Rosetta reprend contact


Rosetta a rendez-vous avec la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko

Rosetta a rendez-vous avec la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko

La sonde spatiale Rosetta, qui était plongée dans le sommeil depuis 31 mois, a repris contact avec l’Agence spatiale européenne (ESA) et va commencer à répercuter des données.

Rosetta sera la première sonde spatiale à réaliser un rendez-vous avec une comète, et à tenter de poser un atterrisseur à sa surface, puis à l’accompagner lorsqu’elle s’approchera du Soleil. Sa cible : la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, une boule de glace de 4 km de diamètre dont elle va tenter de percer les secrets. Grâce à l'analyse de Rosetta, l'ESA espère percer le mystère de l'évolution du système solaire depuis sa naissance.

Depuis son lancement en 2004, Rosetta a survolé trois fois la Terre et une fois Mars pour profiter de leur force gravitationnelle afin d’atteindre son objectif, et s’est approchée sur son trajet des astéroïdes Steins et Lutetia.

Rosetta, qui fonctionne uniquement à l’énergie solaire, a été placée dans un sommeil profond en juin 2011, alors qu’elle se dirigeait au-delà de l’orbite de Jupiter, à près de 800 millions de kilomètres du Soleil qui alimentait jusque-là ses panneaux solaires.

Depuis, Rosetta revenue à 673 millions de kilomètres de notre astre, ce qui est suffisamment proche pour qu’elle puisse de nouveau bénéficier de son rayonnement.

« C’est une mission fantastique, une première dans l’histoire, prendre rendez-vous avec une comète et tenter de s’y poser » explique le chef de la mission Rosetta, Paolo Ferri.

La sonde avait été lancée en 2004, et poursuit sa course dans l’espace depuis dix ans.
XS
SM
MD
LG