Liens d'accessibilité

Escalade des sanctions entre Moscou et l'Occident


Un supermarché à Moscou, qui va être privé des importations de la plupart des produits alimentaires d'Europe et des Etats-Unis, suite à l'embargo décrêté par l'administration Poutine

Un supermarché à Moscou, qui va être privé des importations de la plupart des produits alimentaires d'Europe et des Etats-Unis, suite à l'embargo décrêté par l'administration Poutine

Le gouvernement russe a interdit l’importation de la plupart des produits alimentaires en provenance des États-Unis, de l'Union européenne (UE) et d'autres pays occidentaux, apparemment en représailles pour leurs sanctions visant à sanctionner son ingérence dans le conflit en Ukraine.

Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, a annoncé ces sanctions jeudi à Moscou. L'interdiction porte sur les importations de viande, fruits, légumes, lait et produits laitiers. Les produits alimentaires en provenance du Canada, de l'Australie et de la Norvège sont également inclus.

M. Medvedev s’exprimait quelques heures après que le président Vladimir Poutine eut signé un décret interdisant certaines importations de produits alimentaires en provenance d'Europe et des États-Unis. Le Premier ministre a déclaré que l'interdiction durera un an. Selon les analystes, ce décret comporte des risques potentiels pour les consommateurs russes, leur pays dépendant fortement des importations de produits alimentaires étrangers.

M. Medvedev a également déclaré que Moscou envisage d'interdire aux avions de ligne occidentaux d’emprunter l'espace aérien russe.

Les Etats-Unis et l'UE ont imposé une série de sanctions à la Russie pour protester contre son annexion de la péninsule de Crimée en Ukraine et son soutien aux séparatistes pro-Moscou dans l’Est de ce pays.

S'exprimant à Washington mercredi, le président Barack Obama a déclaré que les sanctions représentent une « pression énorme » sur l'économie russe, ayant notamment déclenché une fuite des capitaux chiffrée à entre 100 et 200 milliards de dollars.

L'UE a annoncé jeudi qu'elle se réserve « le droit de prendre des mesures » contre Moscou après sa décision « clairement politique » d'interdire les importations de la plupart des produits alimentaires européens et américains.

XS
SM
MD
LG