Liens d'accessibilité

Escalade de la violence entre Israël et la Syrie


Des chars israéliens dans les hauteurs du Golan

Des chars israéliens dans les hauteurs du Golan

Les forces israéliennes ont mené des frappes aériennes contre des positions militaires syriennes sur le Plateau du Golan. Le bilan est d'un mort et sept blessés parmi les soldats.

Les forces israéliennes ont mené des frappes aériennes contre des positions militaires syriennes sur le Plateau du Golan. L’attaque a fait un mort et sept blessés parmi les soldats. Un bilan confirmé par la Syrie.

Ces dernières frappes sont intervenues en réponse à une attaque, mardi, contre les forces israéliennes, sur la ligne de cessez-le-feu israélo-syrienne. Tsahal dit avoir visé un camp d’entrainement de l'armée syrienne, un siège militaire et des batteries d'artillerie.

C’est le troisième incident de ce type en moins de deux semaines le long des frontières nord d'Israël, et le premier à faire des victimes parmi les israéliens. Quatre soldats ont été blessés, dont un gravement.

Un porte-parole militaire israélien a qualifié l’attaque de mardi « d’escalade inacceptable de la violence en provenance de la Syrie » et a promis qu'Israël ne tolérera aucune menace contre ses forces ou ressortissants.

A Washington mercredi, la porte-parole du département d'Etat, Jen Psaki, a dit qu'Israël a le droit de se défendre. Elle a également exhorté Tel Aviv et Damas à respecter l’accord de cessez-le-feu conclu par les deux pays en 1974, qui prévoyait le retrait des forces militaires israéliennes et syriennes du plateau du Golan et à s'abstenir de combattre.

Israël a conquis le Golan, un territoire syrien, à l’occasion de la guerre des six jours en 1967, et a annexé la région.
XS
SM
MD
LG