Liens d'accessibilité

Erdogan revendique la victoire aux élections municipales en Turquie


Recep Tayyip Erdogan et son épouse, saluant la foule à Ankara

Recep Tayyip Erdogan et son épouse, saluant la foule à Ankara

Selon les résultats portant sur 40% des bulletins dépouillés, précise l’AFP, les candidats de l’AKP auraient recueilli environ 45% des suffrages, contre près de 25% à ceux du principal parti d’opposition, le CHP.

Elections municipales en Turquie, un vote largement considéré comme un référendum sur le Premier ministre du pays et son Parti de la justice et du développement (AKP).

Recep Tayyip Erdogan a proclamé sa victoire dès dimanche soir devant des milliers de partisans réunis devant le siège de l’AKP à Ankara. Selon les résultats portant sur environ 40% des bulletins dépouillés, les candidats de l’AKP auraient recueilli près de 45% des suffrages, contre environ 25% à ceux du principal parti d’opposition, le Parti républicain du peuple (CHP).

Dans son allocution, M. Erdogan a menacé et ses adversaires de leur faire « payer le prix » des critiques et des accusations qui le visent depuis des mois.

Le Premier ministre est confronté à scandale de corruption qui a forcé plusieurs de ses ministres à démissionner. Il a fait bloquer l'accès à Twitter et YouTube, après des révélations par les médias sociaux sur la corruption au sein du gouvernement turc. Les alliés de la Turquie, des groupes de défense des droits humains et l'OTAN ont condamné sa décision.

Il s’agissait de la première consultation électorale depuis les manifestations anti-gouvernementales de 2013 qui ont déclenché des semaines d'affrontements qui ont fait huit morts et des milliers de blessés.

De l’avis des analystes, M. Erdogan, 60 ans, pourrait se présenter à l’élection présidentielle prévue en août prochain, qui sera disputée pour la première fois au suffrage universel direct.
XS
SM
MD
LG