Liens d'accessibilité

Epidémie de fièvre aphteuse sur l'île Rodrigues


La fièvre aphteuse est une maladie virale très contagieuse qui affecte les bovins, les porcs, les chèvres et les moutons, ici en Oregon, le 23 avril 2015 (photo d'illustration).

La fièvre aphteuse est une maladie virale très contagieuse qui affecte les bovins, les porcs, les chèvres et les moutons, ici en Oregon, le 23 avril 2015 (photo d'illustration).

Une épidémie de fièvre aphteuse touche actuellement le bétail de ce territoire de l'Océan indien rattaché à la République mauricienne, a annoncé le ministre mauricien de l'Agro-industrie, selon lequel les autorités ont commencé à tuer les bêtes infectées.

S'exprimant devant le parlement mauricien, à Port-Louis, Mahen Seerruttun a indiqué que 258 animaux, soit 54 bovins, 144 chèvres et 60 moutons, ont déjà été tués par balle par la police, avant d'être incinérés.

Une cinquantaine d'autres devraient être tués lundi, a-t-il ajouté, précisant que laquelle tout le bétail importé à Maurice depuis Rodrigues et infecté par la maladie serait abattu.

Sur cette île d'origine volcanique située à près de 600 kilomètres à l'est de Maurice, le nombre d'animaux infectés est estimé à 420 et l'épidémie, dont l'origine est inconnue, est considérée comme dramatique.

"Cette épidémie est une vraie catastrophe, non seulement pour l'élevage à Rodrigues mais également pour l'économie de l'île", a déclaré Serge Clair, chef commissaire de cette île mesurant environ 18 kilomètres de long sur 8 de large et comptant quelque 40.000 habitants.

M. Clair a annoncé qu'un budget de l'ordre de 35 millions de roupies mauriciennes, soit environ un million de dollars, est prévu pour compenser les éleveurs affectés.

Le ministre mauricien de l'Agro-industrie a par ailleurs annoncé qu'un comité de crise a été institué à Maurice pour suivre de près la situation. L'aide du comité de surveillance de la Commission de l'Océan indien a également été sollicitée.

La fièvre aphteuse est une maladie virale très contagieuse qui affecte les bovins, les porcs, les chèvres et les moutons.

Le virus peut être véhiculé dans le monde animal par la poussière, par des animaux contaminés introduits dans un troupeau sain, par les déplacements de l'homme ou par la consommation par des animaux de produits contaminés. L'abattage des bêtes touchées est systématique.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG