Liens d'accessibilité

L'épave du pire naufrage de migrants commence à remonter en mer Méditerranée


Cette photographie a été prise le dimanche 17 avril 2016, alors que les migrants demandent de l'aide près de l'île italienne de Lampedusa.

Cette photographie a été prise le dimanche 17 avril 2016, alors que les migrants demandent de l'aide près de l'île italienne de Lampedusa.

L'épave du chalutier de migrants dont le naufrage avait fait jusqu'à 800 morts en avril 2015 a été accrochée par une structure métallique spéciale et sa remontée a débuté mercredi soir.

"A 18H00 (16H00 GMT, ndlr) le module de récupération a accroché l'épave à 370 mètres de profondeur et a commencé à la soulever vers la surface à travers deux structures spéciales", indique un communiqué de la marine italienne.

L'opération sera lente et pourrait ne s'achever que vendredi.

Dans la nuit du 18 au 19 avril 2015, ce chalutier surchargé avait sombré après avoir percuté un cargo portugais venu à son secours. Il n'y a eu que 28 survivants, qui ont raconté avoir été plus de 800 au départ, faisant de ce naufrage le pire en Méditerranée depuis des décennies.

Après la promesse de l'Italie de renflouer l'épave pour tenter d'identifier les victimes et leur offrir une sépulture digne, la marine italienne a retrouvé le chalutier à environ 370 mètres de profondeur, à 150 kilomètres au nord des côtes libyennes.

La marine a précisé dans son communiqué que certaines structures de l'épave ont été découpées pour faciliter son renflouement et que toutes les issues ont été bloquées afin de ne pas risquer de perdre des corps qui se trouvent à l'intérieur.

"Au cours de cette phase préliminaire, les deux premiers corps qui étaient à l'intérieur de l'épave ont été récupérés", selon la même source.

En plus de la cinquantaine de victimes repêchées le jour du drame, la marine a récupéré plus de 169 corps sur et autour de l'épave et a repéré des centaines d'autres bloqués à l'intérieur.

En coopération avec la société Impresub Diving and Marine Contractor, une structure métallique aux dimensions de l'épave a été fabriquée pour la soulever afin de la porter sur une immense barge et la ramener sur une base de l'Otan à Melilli, près d'Augusta en Sicile.

Le chalutier sera ensuite placé dans une tente réfrigérée de 30 mètres de long, 20 mètres de large et 10 mètres de hauteur installée par les pompiers, à qui reviendra la lourde tâche d'extraire les corps.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG