Liens d'accessibilité

Entretien chaleureux au Vatican entre Obama et le pape François


Le président Barack Obama (à g.) a invité le pape François à visiter la Maison Blanche

Le président Barack Obama (à g.) a invité le pape François à visiter la Maison Blanche

"Si vous en avez l'occasion, vous pouvez venir à la Maison Blanche et voir le jardin", a dit le président Barack Obama au pape. Ce dernier l'a remercié de sa visite.

Barack Obama et le pape François arboraient de grands sourires ce jeudi lors de la visite du président américain au Vatican.

Leur longue conversation, qui a duré près d’une heure, s’est déroulée dans un bureau de la bibliothèque du Palais apostolique. M. Obama a donné le ton en se déclarant un grand admirateur du souverain pontife, qu’il a spontanément invité à visiter la Maison Blanche tout en lui remettant un cadeau symbolique de semences prélevées dans le jardin de la demeure présidentielle, ici à Washington.

« Si vous en avez l'occasion, vous pouvez venir à la Maison Blanche et voir le jardin », a dit M. Obama au pape. Ce dernier a déclaré au président américain qu'il était reconnaissant de sa visite.

L'Eglise catholique américaine souhaite que le pape visite la ville de Philadelphie en 2015 pour une rencontre internationale des familles. La boite contenant les semences du jardin de la Maison Blanche était faite sur mesure, de cuir et de bois provenant de la basilique du Sanctuaire national de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie à Baltimore, l'une des plus anciennes cathédrales catholiques construites aux États-Unis.

Outre les graines symboliques offertes au pape, la Maison Blanche a déclaré que des semences seraient données aux États-Unis, qui permettraient à terme de produire plusieurs tonnes de produits agricoles dont on ferait don à un organisme de bienfaisance choisi par le pape Francis.

La Maison Blanche a déclaré que le souverain pontife a été une source d’inspiration pour le président Obama tout au long de sa première année au Vatican, notamment à cause de la manière dont il a su motiver les gens à travers le monde par son message d'inclusion et d'égalité.

Les rapports entre l’administration américaine et l'Eglise catholique ont pâti des efforts du gouvernement pour forcer les institutions religieuses, y compris catholiques, à financer les contraceptifs dont le remboursement est prévu par la nouvelle loi sur l’assurance santé, y compris les pilules du lendemain, ainsi que la stérilisation.

Des évêques et des fidèles ont rejoint des procès intentéss pour bloquer la mise en œuvre de l’Obamacare.
XS
SM
MD
LG