Liens d'accessibilité

Entrée en production d'une vaste centrale solaire au Rwanda


En Afrique, l'énergie solaire vient combler les carences des systèmes d'approvisionnement classiques (VOA)

En Afrique, l'énergie solaire vient combler les carences des systèmes d'approvisionnement classiques (VOA)

La plus grande centrale solaire d’Afrique centrale et de l’Est vient d’entrer en production au Rwanda, avec des panneaux photovoltaïques déployés sur 21 hectares.

Le Rwanda rejoint ainsi l’Afrique du Sud qui, jusqu’au mois dernier, était le seul pays subsaharien à utiliser une importante quantité d’énergie solaire. Erigée dans le village d’Agahozo Shalom, dans l’Est rwandais, la centrale solaire a une production maximum de 8,5 mégawatts, soit près de 7% de la capacité du réseau rwandais. Le gouvernement a signé un contrat pour acheter cette énergie sur 25 ans.

Etant donné que la production d’une centrale solaire fluctue, les autorités rwandaises vont se limiter à 10% d’énergie solaire sur le réseau électrique national ; ce qui leur permettra d’économiser sur les coûts du gazole utilisé dans leurs centrales thermiques.

Même si le Rwanda n’est pas particulièrement ensoleillé, il a porté son choix sur l’énergie photovoltaïque, en complément d’autres ressources. Selon Dan Klinck, le propriétaire d’Afritech, la société qui a construit la centrale solaire d’Agahozo Shalom, « le développement d’un projet hydroélectrique prend, je dirai, deux ans. Avec le solaire, nous sommes arrivés sur le site en février, et en juillet, la centrale a commencé à produire de l’électricité. Donc, nous parlons d’un délai de six mois contre deux ans. »

Les villageois dont les champs occupaient le site se disent heureux d’avoir reçu des compensations, et impatients d’avoir accès à l’électricité produite. Mais pour beaucoup d’autres Rwandais des zones rurales, il faudra patienter avant d’être connecté au réseau électrique. Pour ceux-là, les panneaux solaires pourraient être la solution. Mobisol, une compagnie allemande, offre au Rwanda un système pouvant faire marcher plusieurs lampes, un chargeur de téléphone, une torche et une radio, pour l’équivalent de 10 dollars par mois sur trois ans.

Près de 80% des ménages rwandais peuvent se l’offrir, estime David Gasirabo, responsable marketing de Mobisol.« Honnêtement, presque tous peuvent l’acquérir. Si vous choisissez d’avoir de la lumière, alors cela est possible ».

Les panneaux solaires ont tout de même quelques contraintes, explique, de son côté, Klaus Maier, gérant de Mobisol au Rwanda. « Je pense que pour les parcs solaires ou mini-réseaux, si les panneaux solaires s’échauffent, votre production décline », explique le responsable.

Composé de 28 mille panneaux photovoltaïques, le complexe rwandais d’Agahozo Shalom a coûté près de 24 millions de dollars.

XS
SM
MD
LG