Liens d'accessibilité

Mali : institutions et ministères privés d'électricité faute d'avoir payé leurs factures


L'agence clientèle de l'Énergie du Mali, à Bamako, le 16 mars 2017.

L'agence clientèle de l'Énergie du Mali, à Bamako, le 16 mars 2017.

La société énergie du Mali a lancé une croisade contre les mauvais payeurs. Plusieurs institutions, départements ministériels, directions nationales ont été privés d'électricité pour n'avoir pas payé leurs factures d'électricité.

La société énergie du Mali va en guerre contre ses mauvais payeurs en privant d'électricité certains clients au nombre desquels des institutions de la République, les départements ministériels et les directions nationales.

L'assemblée nationale du Mali, troisième institution de la république du Mali, ne paye ses factures d'électricité depuis trois ans. Certains députés ont fait savoir que la situation a été régularisée.

Un compteur de l'agence clientèle de l'Énergie du Mali, à Bamako, le 16 mars 2017.

Un compteur de l'agence clientèle de l'Énergie du Mali, à Bamako, le 16 mars 2017.

Ce sont des centaines de millions de Francs CFA que ses mauvais clients doivent à Energie du Mali, d'où la colère des Maliens.

"Nous n'avons pas droit à un mois, où nous avons le courant coupé", témoigne un clients.

Cette situation des factures impayées des institutions et ministères de la réplique peut être traduite comme une faille de la gestion actuelle des affaires du pays, comme l'explique le journaliste Denis Kone.

"C'est une mauvaise gouvernance et une mauvaise gestion, et ce n'est pas que dans le domaine de l'électricité", souligne-t-il.

A la société Energie du Mali, la direction n'a pas voulu se prononcer car l'opération continue sur le terrain. Après les avertissements, les agents ont relevé les compteurs de certains mauvais payeurs.

Kassim Traore, correspondant à Bamako

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG