Liens d'accessibilité

800 morts par an dans les accidents de la route au Niger


Une de Koutoukalé, au Niger, le 17 octobre 2016. (VOA/Abdoul-Razak Idrissa)

Une de Koutoukalé, au Niger, le 17 octobre 2016. (VOA/Abdoul-Razak Idrissa)

En moyenne 800 personnes meurent chaque année dans les accidents de la route au Niger, pays de 19 millions d'habitants, causés par l'imprudence des conducteurs et le mauvais état des routes, a indiqué le ministère nigérien des Transports.

"Il y a eu 4.036 décès dans 31.290 accidents de la route officiellement recensés entre 2011 et 2015 au Niger, soit une moyenne de 800 morts par an", précisent les services techniques du ministère des Transports.

Ces accidents ont également fait 15.392 blessés graves "dont certains handicapés à vie", selon ces chiffres publiés à l'occasion de la "Journée africaine de la sécurité routière" célébrée sous le thème: "les accidents de la route, ensemble limitons le fléau".

"Excès de vitesse, téléphone au volant, effets de stupéfiants et de l'alcool", sont les principales causes des accidents de la route, a dénoncé à la télévision, Omar Hamidou Tchiana, le ministre des Transports du Niger.

Les conducteurs sont à l'origine de "60% des accidents", a indiqué le ministre qui met aussi en cause "les mauvais état des routes et des véhicules".

Le Niger, détient plus de 37% du taux des accidents de la route dans la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cédeao, quinze pays) selon les statistiques officielles.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG