Liens d'accessibilité

En marge du G20, Obama évoque les responsabilités « uniques » des Etats-Unis


Alors même qu'ils relèvent d'autres défis, les Etats-Unis ne négligeront pas l'Asie-Pacifique, a assuré Barack Obama à Brisbane, en Australie (Reuters)

Alors même qu'ils relèvent d'autres défis, les Etats-Unis ne négligeront pas l'Asie-Pacifique, a assuré Barack Obama à Brisbane, en Australie (Reuters)

En tant que seule superpuissance au monde, les Etats-Unis ont une responsabilité unique, a déclaré le président Barack Obama samedi dans un discours à l’université du Queensland à Brisbane en Australie.

M. Obama, qui participe au sommet du G20, a souligné qu’il incombe aux Etats-Unis de détruire l’Etat islamique (EI), de mener la riposte internationale contre l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest et de lutter contre le changement climatique.

Mais il a également promis que Washington reportera également ses efforts sur la région Asie-Pacifique.

« Je suis ici aujourd'hui pour dire que le leadership américain dans la région Asie-Pacifique sera toujours un objectif fondamental de ma politique étrangère », même si cela ne fera pas toujours les gros titres de la presse, a-t-il dit.

La sécurité de la région, pour être efficace, doit être fondée sur des alliances et le droit international - et non pas des sphères d'influence ou des tentatives d'intimidation par les grandes nations de pays plus petits.

« Nous croyons que les nations et les peuples ont le droit de vivre dans la sécurité et la paix », a-t-il rappelé. D’autant que la seule véritable source de légitimité est une démocratie consentie par un peuple, a-t-il poursuivi.

M. Obama a également annoncé que les États-Unis investiront 3 milliards de dollars dans le Fonds vert pour le climat (Green Climate Fund), pour aider les pays en développement à faire face au changement climatique.

XS
SM
MD
LG