Liens d'accessibilité

Guinée : la CENI se dit prête pour la présidentielle du 27 juin


Un membre de la CENI assure que celle-ci s'était préaprée pour une trentaine de candidats et que les 24 candidatures retenues ne posent pas de problème.

La Cour suprême guinéenne a retenu 24 candidats pour la présidentielle du 27 juin. « Nous avions programmé jusqu’à 30 candidats, il n’y a que 24 maintenant, cela ne nous gène pas du tout », assure Foumba Diakité, membre de la Commission électorale nationale indépendante. Ce dernier n’entrevoit pas de problème majeur.

Pour ce qui est électeurs, ils disposeront d’un bulletin de vote unique, et ils n’auront plus qu’à cocher le candidat de leur choix, a-t-il dit, ajoutant que tout a été fait « pour simplifier, mais aussi pour assurer la garantie qu’il n’y aura pas de fraude ». En ce qui concerne les cartes d’électeurs, « il y a des commissions de distribution dans chaque préfecture, chaque sous-préfecture », a expliqué M. Diakité, garantissant que « chaque électeur va recevoir sa carte avant le 12 juin ».

pour sa part, Amadou Bano Barry, vice-recteur de l’université de Sonfonia à Conakry, estime qu'il y a candidat et candidat même si ont est passé de 43 candidatures déposées à 24 retenues. M. Barry classe les candidats en quatre catégories. « Il y a ceux qui ont des chances raisonnables de penser qu’ils passeront le premier tour ; vous avez une deuxième catégorie de candidats qui sont des candidats pour l’avenir, c'est-à-dire qu’ils prennent date avec l’Histoire, ils préparent probablement à revenir dans une prochaine élection présidentielle », a-t-il expliqué. Le vice-recteur de l’université de Sonfonia note également la présence, parmi les candidats, « des gens qui essaient de rebondir » ainsi que de ceux qui espèrent recueillir des voix en vue de « bien négocier leur positionnement politique. »

XS
SM
MD
LG