Liens d'accessibilité

Elections en Gambie : présidentielle en décembre 2016, législatives en 2017


Le président Yahya Jammeh de la Gambie à l'avant-plan.

Le président Yahya Jammeh de la Gambie à l'avant-plan.

Pour ces échéances, les opérations de révision des listes électorales se dérouleront du 14 janvier au 12 mars 2016.

Le scrutin présidentiel est fixé au 1er décembre 2016, avant les élections législatives le 6 avril 2017 et locales le 12 avril 2018, a indiqué à l'AFP Joe Colley, responsable de la communication de la CEI.

La Gambie, petit Etat anglophone d'Afrique de l'Ouest enclavé dans le territoire du Sénégal hormis sa façade sur l'océan Atlantique, est dirigée d'une main de fer par le président Yahya Jammeh depuis 21 ans.

Son régime est accusé par des ONG de disparitions forcées, assassinats, exécutions extra-judiciaires et harcèlement de la presse et des défenseurs des droits de l'Homme, accusations qu'il a régulièrement rejetées.

Porté au pouvoir en 1994 par un coup d'Etat militaire, M. Jammeh a été élu pour la première fois en 1996 puis réélu trois fois (en 2001, 2006 et ensuite en novembre 2011 avec 72 % des voix).

Son parti, l'Alliance pour la réorientation et la construction patriotique (APRC) a remporté une victoire écrasante aux dernières législatives (43 des 48 élus, cinq parlementaires étant nommés par le président) en mars 2012. Ces scrutins ont été boycottés par six des principaux partis d'opposition accusant le régime "d'abus de pouvoir".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG