Liens d'accessibilité

Niger : le plus difficile est d’élire les hommes, estime le président du Conseil consultatif national


Niger : le plus difficile est d’élire les hommes, estime le président du Conseil consultatif national

Niger : le plus difficile est d’élire les hommes, estime le président du Conseil consultatif national

Le « oui » l’a emporté lors du referendum sur l’adoption de la nouvelle Constitution du Niger. 90,18% des électeurs ont approuve le texte censé permettre le retour à la démocratie après le coup d'Etat de février dernier. Le taux de participation est lui de 52% selon le président de la Commission Electorale.

Le président du Conseil consultatif national, Marou Amadou, s’était investi dans la campagne en faveur du « oui ». Il s’est félicité du bon déroulement du référendum, mais a souligné que le plus dur est à venir. « Les partis continueront, dans la sérénité, la transparence, à battre des campagnes électorales apaisées et à jouer un jeu franc et sincère au cours des scrutins », a déclaré M. Amadou.

XS
SM
MD
LG