Liens d'accessibilité

Nigeria: au moins douze morts dans des attentats lors les festivités du cinquantenaire à Abuja


Un policier nigérian passant à côté de l'épave d'une voiture brûlée dans l'une des explosions d'Abuja

Un policier nigérian passant à côté de l'épave d'une voiture brûlée dans l'une des explosions d'Abuja

Les différents attentats ont été revendiqués par le Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger- le MEND – qui estime qu’il n’y a rien à célébrer après 50 ans d’échec. Le groupe avait appelé la population à ne pas prendre part aux festivités.

Le groupe de militants rejette la responsabilité sur les autorités estimant qu’elles n’ont pas pris au sérieux leurs avertissements.

L’organisation parle de négligence à l’égard du peuple et pointe du doigt les questions relatives à l’environnement dans le Delta du Niger, région riche en pétrole.
Cependant le président Goodluck Jonathan, qui est originaire du Delta du Niger, affirme que les violences n’ont rien à voir avec les problèmes de cette région. Il estime que les auteurs de l’attaque utilisent les querelles qui frappent le Delta du Niger, pour camoufler leurs objectifs

Nigeria: au moins douze morts dans des attentats lors les festivités du cinquantenaire à Abuja

Nigeria: au moins douze morts dans des attentats lors les festivités du cinquantenaire à Abuja

Abubakar Baba Mohammed, employé d’une compagnie téléphonique, a eu la jambe gauche fracturée dans la deuxième explosion après avoir été témoin de la première. « Je suis sorti de mon véhicule pour voir ce qui se passait, et j’ai fait un enregistrement vidéo de la scène et, l’instant d’après, je me suis retrouvé par terre, appelant au secours », a-t-il déclaré de son lit d’hôpital.

L’organisation parle de négligence à l’égard du peuple et pointe du doigt les questions relatives à l’environnement dans le Delta du Niger, région riche en pétrole.

Cependant le président Goodluck Jonathan, qui est originaire du Delta du Niger, affirme que les violences n’ont rien à voir avec les problèmes de cette région. Il estime que les auteurs de l’attaque utilisent les querelles qui frappent le Delta du Niger, pour camoufler leurs objectifs

« Personne ne peut prétendre est plus représentatif du Delta du Niger que moi-même. Cela n’a vraiment rien à voir avec la lutte dans le Delta du Niger. Ce sont des terroristes. Nous les connaissons. Nous savons qui les soutient. Nous sommes à leurs trousses. Et par la grâce de Dieu, certains d’entre eux devront faire face à la loi. »

Nobel laureate Wole Soyinka, left, speaks to Joy Okei-Odumakin during the launch of his new political party in Lagos, Nigeria, 25 Sep 2010. Nobel laureate Wole Soyinka, who won the Nobel Prize for Literature in 1986, the first African honored with the aw

Nobel laureate Wole Soyinka, left, speaks to Joy Okei-Odumakin during the launch of his new political party in Lagos, Nigeria, 25 Sep 2010. Nobel laureate Wole Soyinka, who won the Nobel Prize for Literature in 1986, the first African honored with the aw

Ces attentats contre des cérémonies placées sous haute sécurité sont les plus graves attaques du MEND hors du delta du Niger et traduise une agressivité accrue du mouvement.

Les célébrations du cinquantenaire se sont tout de même poursuivies. « Les Nigérians avaient de nombreuses attentes lorsque l’Union Jack- le drapeau britannique – avait été descendu et le drapeau vert-blanc-vert avait été monté à sa place. Un nouveau pays était né. Un nouveau voyage avait commencé sur une route jamais empruntée auparavant. L’avenir était plein de promesses », a rappelé le président Jonathan.

Ces promesses n’ont pas toujours été tenues au cours des 50 dernières années. Le Nigeria a connu une guerre civile et de longues années de régime militaire. « Non seulement les gens désespèrent au sujet de la lenteur du progrès, certains ont perdu tout espoir au sujet du pays. D’aucuns disent même que si les dirigeants coloniaux étaient restés plus longtemps, le Nigeria s’en serait peut-être mieux sorti », a déclaré le président Jonathan.

Dans une déclaration envoyée par courriel aux medias, les militants du Delta du Niger disent regretter ce qu’ils appellent « des pertes de vie évitables ».Leurs pensées vont aux familles des victimes qui selon eux étaient des sympathisants de leur cause. Le groupe estime que c’est l’attitude irresponsable des forces de sécurité qui est à l’ origine de ces décès.

Le MEND dit avoir averti le gouvernement cinq jours avant l’attaque. Une heure avant les explosions, les militants ont fait savoir aux media que des bombes avaient été placées près du lieu de célébration de l’indépendance.

D’après Marilyn Ogar, porte-parole des services de renseignements nigérian, les autorités ont bien été averties par les renseignements étrangers. Mais, elle souligne que les menaces liées à Al-Qaïda au Maghreb Islamique étaient de nature générale. C’est en fonction de cette information que le gouvernement a agi, en renforçant la sécurité autour des cérémonies et en empêchant que des incidents n'aient lieu sur les lieux du défilé.

Au chevet des victimes soignées a l’hôpital, le Président a cependant reconnu que les forces de sécurité auraient pu faire plus. Il parle de défaillances : « on ne discute pas ouvertement des questions de sécurité. Mais nous devons réexaminer notre système afin de faire face aux nouveau défis et ce avec ou sans cet incident. »

Un ancien dirigeant du Mouvement pour l’Emancipation du Delta du Niger a été arrêté en Afrique du Sud. Henry Okah doit comparaitre ce lundi.

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 159 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin-top:0in; margin-right:0in; margin-bottom:10.0pt; margin-left:0in; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-fareast-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} h1 {mso-style-priority:9; mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-link:"Heading 1 Char"; mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0in; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0in; mso-pagination:widow-orphan; mso-outline-level:1; font-size:24.0pt; font-family:"Times New Roman","serif"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} span.Heading1Char {mso-style-name:"Heading 1 Char"; mso-style-priority:9; mso-style-unhide:no; mso-style-locked:yes; mso-style-link:"Heading 1"; mso-ansi-font-size:24.0pt; mso-bidi-font-size:24.0pt; font-family:"Times New Roman","serif"; mso-ascii-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-hansi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-font-kerning:18.0pt; font-weight:bold;} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-fareast-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} .MsoPapDefault {mso-style-type:export-only; margin-bottom:10.0pt; line-height:115%;} @page WordSection1 {size:8.5in 11.0in; margin:1.0in 1.0in 1.0in 1.0in; mso-header-margin:.5in; mso-footer-margin:.5in; mso-paper-source:0;} div.WordSection1 {page:WordSection1;} -->

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 159 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin-top:0in; margin-right:0in; margin-bottom:10.0pt; margin-left:0in; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-fareast-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} h1 {mso-style-priority:9; mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-link:"Heading 1 Char"; mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0in; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0in; mso-pagination:widow-orphan; mso-outline-level:1; font-size:24.0pt; font-family:"Times New Roman","serif"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} span.Heading1Char {mso-style-name:"Heading 1 Char"; mso-style-priority:9; mso-style-unhide:no; mso-style-locked:yes; mso-style-link:"Heading 1"; mso-ansi-font-size:24.0pt; mso-bidi-font-size:24.0pt; font-family:"Times New Roman","serif"; mso-ascii-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-hansi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-font-kerning:18.0pt; font-weight:bold;} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:Calibri; mso-fareast-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} .MsoPapDefault {mso-style-type:export-only; margin-bottom:10.0pt; line-height:115%;} @page WordSection1 {size:8.5in 11.0in; margin:1.0in 1.0in 1.0in 1.0in; mso-header-margin:.5in; mso-footer-margin:.5in; mso-paper-source:0;} div.WordSection1 {page:WordSection1;} -->

Dans une déclaration envoyée par e mail aux media, les militants du Delta du Niger disent regretter ce qu’ils appellent « des pertes de vie évitables ». Leurs pensées vont aux familles des victimes qui selon eux étaient des sympathisants de leur cause. Le groupe estime que c’est l’attitude irresponsable des forces de sécurité qui est à l’ origine de ces décès.

Le MEND dit avoir averti le gouvernement 5 jours avant l’attaque.
Une heure avant les explosions, les militants ont fait savoir aux media que des bombes avaient été placées près du lieu de célébration de l’indépendance.
D’après Marilyn Ogar, porte parole des services de renseignements nigérian, les autorités ont bien été averties par les renseignements étrangers. Mais, elle souligne que les menaces liées à Al-Qaïda au Maghreb Islamique étaient de nature générale. C’est en fonction de cette information que le gouvernement a agi, en renforçant la sécurité autour des cérémonies et en empêchant que des incidents n aient lieu sur les lieux du défilé.
Au chevet des victimes soignées a l’hôpital, le Président a cependant reconnu que les forces de sécurité auraient pu faire plus. Il parle de défaillances.
3rd JONATHAN ACT
« On ne discute pas ouvertement des questions de sécurité. Mais nous devons réexaminer notre système afin de faire face aux nouveau défis et ce avec ou sans cet incident. »
END ACT
Un ancien dirigeant du Mouvement pour l’Emancipation du Delta du Niger a été arrêté en Afrique du Sud. Henry Okah doit comparaitre lundi.

XS
SM
MD
LG